BAM publie la huitième édition de la “Lettre de la Recherche”

Casablanca – Bank Al-Maghrib (BAM) vient de publier la huitième édition de la “Lettre de la Recherche”, qui dresse un bref bilan des activités de recherche menées au sein de l’institution financière au cours de l’année écoulée et présente les principales actions prévues en 2024.

Cette édition de la “Lettre de la Recherche” marque à la fois la fin du plan stratégique 2019-2023 et le lancement de celui de la période 2024-2028, dont l’objectif ultime est d’ériger Bank Al-Maghrib comme un acteur engagé et innovant au service de l’économie et du citoyen, lit-on dans l’éditorial de ce 8ème numéro.

Dans le cadre de ce nouveau plan, la recherche économique ambitionne de renforcer l’expertise de la Banque et de consolider sa collaboration avec l’écosystème de recherche.

C’est d’ailleurs dans cette perspective que s’inscrit le nouveau programme de recherche qui vise à approfondir la compréhension de l’économie et à éclairer les choix en matière de politique monétaire et de stabilité financière, tout en contribuant aux débats sur les politiques publiques.

Au plan des réalisations, l’année 2023 a été marquée principalement par la publication de quatre documents de travail portant sur des thèmes importants pour l’économie nationale : “Transmission à long terme des variations du taux de change aux prix au Maroc”, “Impact de la réforme Bâle III sur les banques marocaines”, “Estimation du cash non-transactionnel au Maroc” et “Finance à court terme, effets à long terme : théorie et enseignements empiriques dans le contexte marocain”.

La Banque a aussi renforcé son ouverture sur le milieu académique. Ainsi, en marge des Assemblées Annuelles du Fonds Monétaire International et de la Banque mondiale tenues à Marrakech, Bank Al-Maghrib a organisé, en collaboration avec la Banque mondiale, la troisième édition de la Conférence du Réseau de Recherche des Banques Centrales de la région MENA.

Cette rencontre, portant sur le thème “Marchés du Travail et Transformation Structurelle”, a attiré des chercheurs de renom, dont la Professeure Esther Duflo, lauréate du Prix Nobel d’Économie.

De même, l’année 2023 a connu la tenue de plusieurs manifestations scientifiques. Celles-ci comprennent des séminaires internes abordant des sujets d’actualité pour la Banque, ainsi que des conférences organisées dans différentes villes du Royaume dans le cadre de la Global Money Week et du programme Présence de Place de la Banque.

Enfin, l’année 2023 a connu l’organisation de la cérémonie de la première édition du Prix Bank Al-Maghrib pour la Recherche Économique et Financière.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de la politique RSE de la Banque, témoigne de son engagement envers le développement de la recherche économique. Après un processus de sélection rigoureux, trois lauréats ont été primés pour leurs contributions scientifiques.

Pour ce qui est de l’année 2024, la Banque a organisé à Dakhla la cinquième édition des Journées Internationales de la Macroéconomie et de la Finance, du 22 au 24 mai, sous le thème “Intégration économique en Afrique : la voie vers un avenir plus prospère”, en collaboration avec l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, l’Université de Bâle, et en partenariat avec le Conseil Régional de Dakhla-Oued Eddahab.

En outre, la Banque lancera prochainement la deuxième édition du Prix Bank Al-Maghrib pour la Recherche Économique et Financière.

Cet article BAM publie la huitième édition de la “Lettre de la Recherche” est apparu en premier sur MAP Express.

À propos

Check Also

Entretiens maroco-chinois à Rabat sur le renforcement de la coopération touristique

Rabat – La ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra …