Exploit du Maroc au Mondial 2022: un journal guinéen souligne l’apport déterminant de l’Académie Mohammed VI de football

Conakry – L’exploit des Lions de l’Atlas dans la Coupe du monde 2022 au Qatar, en tant que première équipe africaine à atteindre les demi-finales d’une coupe du monde, est “la résultante d’un colosse investissement du Maroc par le biais de l’Académie Mohammed VI de football”, écrit le journal guinéen “laguinee.info”.

“Le Maroc vient d’écrire une nouvelle page de l’histoire du football mondial de façon générale et celui africain en particulier. Les Lions de l’Atlas ont atteint un niveau jusque-là jamais atteint par une équipe africaine dans une coupe du monde,” souligne le média guinéen, ajoutant que cette performance inédite d’une équipe de football africain “est tout sauf un fait du hasard”.

“Bien au contraire, c’est le résultat d’une politique sportive mûrie, développée et surtout d’un investissement colossal. En effet, l’origine de cette prouesse vient en grande partie de l’Académie Mohammed VI, où de nombreuses pépites du football marocain ont fait leur premier pas”, précise-t-il.

L’Académie Mohammed VI, inaugurée en 2010 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est reconnue pour avoir produit de nombreux joueurs qui se font du chemin dans le monde du ballon rond, fait savoir la même source.

“A la Coupe du monde par exemple, deux fruits de cette académie font partie de ces talents qui ont conduit leur pays en demi-finale”, explique la publication guinéenne, notant que parmi eux, figure Youssef En-Nesyri, le héros des quarts de finale. Né en 1997 à Fès, ce footballeur international marocain évoluant au poste d’attaquant au Séville FC, est formé à l’Académie, où il est arrivé quand il n’avait seulement que 12 ans.

Il est considéré par plusieurs observateurs du football comme un héros qui a réussi à envoyer son pays en demi-finale d’une coupe du monde, où plusieurs anciennes gloires du football africain ont échoué, estime le média.

“Il y a aussi Azzedine Ounahi (22 ans), un des milieux du terrain des Lions de l’Atlas, qui a été formé au Raja de Casablanca, puis à l’Académie Mohammed VI”, souligne le journal, notant que Ounahi est aussi un élément indispensable dans l’équipe nationale du Maroc.

Il ne faut pas oublier un autre maestria. Il s’agit de Nayef Aguerd, défenseur de 26 ans, qui fait également partie du symbole de la réussite des Lions de l’Atlas, poursuit la même source, notant qu’il est aussi un pur produit de l’Académie Mohammed VI.

Le rêve se poursuit, il ne reste plus que deux matchs à livrer pour soulever le Graal, souligne encore le journal.

Le Maroc affronte mercredi en demi-finale l’équipe de France, qui a éliminé samedi dernier l’Angleterre 2-1

Mardi, l’Argentine a battu la Croatie par 3-0 validant ainsi son billet pour la finale de cette compétition internationale prévue dimanche prochain.

Cet article Exploit du Maroc au Mondial 2022: un journal guinéen souligne l’apport déterminant de l’Académie Mohammed VI de football est apparu en premier sur MAP Express.

About

Check Also

Le président de la CAF félicite le Maroc pour ses stades et infrastructures de football de “classe mondiale”

Rabat – Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a félicité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *